Ghjuvan Battista di Quenza

Ghjuvan Battista di Quenza

Male 1741 - 1802  (61 years)    Has 2 ancestors and one descendant in this family tree.

Personal Information    |    Media    |    Notes    |    Sources    |    All    |    PDF

  • Name Ghjuvan Battista di Quenza 
    Relationshipwith Adam
    Born 1741 
    Gender Male 
    Died 1802 
    Person ID I688546  Geneagraphie
    Last Modified 9 Feb 2016 

    Father Oraziu di Quenza 
    Siblings 1 sibling 
     1. Petru Paulu di Quenza
     
    Family ID F301978  Group Sheet  |  Family Chart

    Children 
     1. Roccu Francescu di Quenza,   b. 1769,   d. 1839  (Age 70 years)
    Last Modified 9 Feb 2016 
    Family ID F301631  Group Sheet  |  Family Chart

  • Histories
    List of Individuals/families who were not pardoned by Napoleon on October 17th 1796 (Letter to General Gentili) and had to leave Corsica
    List of Individuals/families who were not pardoned by Napoleon on October 17th 1796 (Letter to General Gentili) and had to leave Corsica

  • Notes 
    • Délégué du Tiers-Etat pour la région de Bunifaziu en 1789. En Avril 1792, à Aiacciu, après des élections houleuses, il est élu colonel du deuxième bataillon de la Garde Nationale d?Aiacciu-Taddà. Son bataillon passe en revue devant le colonel Maillard, le commandant du 42ème Régiment de Ligne, et commandant de la place d?Aiacciu. Nabuliu Buonaparte prend le commandement du bataillon, car il est lui-même dénué de toute compétence militaire. Lors d?une émeute, la Garde Nationale intervient au canon et à la mitraille. Rendu responsable des événements, il est convoqué à Corti par Pasquale Paoli, lequel, après l?avoir sérieusement réprimandé, fait muter son bataillon à Corti. En Janvier 1793, avec son bataillon de 800 hommes Nabuliu Buonaparte, il est prêt pour le départ vers la Sardaigne. En Avril, à Bunifaziu, avec la Garde Nationale, il se fait livrer la place. Député pour la communauté de Lecci, en Juin 1794, il participe à la Cunsulta Generale di Corti, qui approuve l?action de Pasquale Paoli et se prononce pour la rupture avec la France. Il adopte la Constitution du Royaume de Corse (anglo-corse), votée par la Cunsulta Generale, qui est une Constitution Monarchique, en 12 titres et 75 articles. En Avril 1795, le Vice-roi de Corse Sir Gilbert Elliot forme quatre bataillons de milices corses, et lui confie le commandement de l?un d?eux. En Mai 1799, il est à l?origine de la création d?un mouvement contre-révolutionnaire dans le Fiumorbu qui se décide à agir en créant un comité d?organisation de la révolte en Corse. Il décède à Toulon en 1802.
    • http://oursjeancaporossi.perso.neuf.fr/Repertoire/RepertoireQ.html
    • Excluded from the general pardon in oct 1796 [1]

  • Sources 
    1. [S149] The Bonaparte Letters and Despatches, (London; Saunders and Oltley, Conduit Street, 1846), Lettter from Napoleon to Genera Gentili, 17 Oct 1796 (Reliability: 2).


Home Page |  What's New |  Most Wanted |  Surnames |  Photos |  Histories |  Documents |  Cemeteries |  Places |  Dates |  Reports |  Sources