André de Blonay

André de Blonay

Male - 1666    Has more than 100 ancestors and 8 descendants in this family tree.

Personal Information    |    Notes    |    All

  • Name André de Blonay 
    Relationshipwith Francis Fox
    Gender Male 
    Died 1666 
    Person ID I672513  Geneagraphie
    Last Modified 28 Nov 2009 

    Father Georges II de Blonay,   b. 1588,   d. 1649  (Age 61 years) 
    Mother Anne von Bonstetten,   b. Abt 1587,   d. Bef 1635  (Age ~ 48 years) 
    Family ID F296059  Group Sheet  |  Family Chart

    Family Suzanne May,   d. 1667 
    Children 
     1. Jean Rodolphe de Blonay,   d. Yes, date unknown
    Last Modified 27 Nov 2009 
    Family ID F296056  Group Sheet  |  Family Chart

  • Notes 
    • Co Seigneur de Blonay & St Légier, de Cossonay (Vaud)
      A Aymon Ier, succédèrent ses fils Jean Ier, Pierre II et Aymon; ce dernier, chamoine de Lausanne, dut payer la plus grosse part d'une amende à laquelle les trois frères avaient été condamnés envers le comte de Savoie, et paraît avoir été obligé de céder sa part d'héritage à ses deux frères pour qu'ils se chargeassent de sa dette. Jean et Pierre restèrent en indivision jusqu'à la mort du premier, survenue vers 1309; cette année-là, la veuve de Jean, Marguerite de Neuchâtel et ses fils Mermet et Perrod firent un partage avec Pierre II; ce dernier conserva les seigneuries de St-Paul et Blonay en Chablais, une partie des biens seigneuriaux à Vevey et de l'avouerie de cette ville. Ses descendants possédèrent l'avouerie de Vevey jusqu'au 30 mai 1376, et le domaine foncier de son territoire jusqu'à la fin du XVe siècle. Aymonnet de Blonay, fils de Perrod, avait de son côté vendu sa part de Vevey et Corsier le 31 octobre 1342, en partie au comte de Savoie, en partie à l'évêque de Lausanne. Sa veuve, Marguerite d'Oron, épousa en secondes noces Théobald de Châtillon, et en troisièmes, Jean, comte de Gruyère. D'accord avec son troisième mari, elle échangea le tiers qu'elle possédait de la seigneurie de Blonay (St-Légier et La Chiésaz) au comte Amédée VI de Savoie, le 15 mars 1363. Marguerite de Neuchâtel, veuve de Jean Ier de Blonay, dans le partage fait avec Pierre II, en 1309, avait obtenu l'autre partie des biens et toutes les autres possessions de la famille au bord du Rhône et du Léman. Un second partage fait en 1309 entre Mermet et Perrod de Blonay sur Vevey et les biens situés à l'orient, tandis que Perrod avait pour sa part Corsier et la moitié des biens à Vevey.
      Jean Ier, qui remplit les fonctions de bailli de Vaud, est la tige de la branche vaudoise de la famille de Blonay. Son fils Mermet, seigneur de Blonay, épousa Mermette de Billens, qui lui apporta en dot les seigneuries de Sales et Vaulruz.
      Jean II, coseigneur de Blonay, fils de Mermet, fut bailli de Vaud, et acquit la seigneurie de Roche par son mariage avec Alexie de Pontverre; il mourut en 1369, laissant sa part de Blonay et la seigneurie de Roche à son frère Nicolas, coseigneur de Blonay, seigneur de Sales et de Vaulruz. Ce dernier, gouverneur d'Ivrée et châtelain de Romont, fut l'un des ambassadeurs du comte de Savoie auprès de l'empereur Wenceslas en 1383. Il avait épousé en premières noces Marguerite de Grammont et en secondes noces Marguerite de Vulliens.
      Jean II, seigneur de Blonay, Vaulruz, Roche, etc, fut gouverneur d'Aubonne et de Coppet de 1393 à 1395; sa femme Catherine de Vulliens, lui apporta les terres de Carrouge et de Mézières.
      Son fils, Jean III, fut bailli de Vaud et conseiller du duc de Savoie; envoyé par celui-ci au concile de Bâle, l'empereur le créa chevalier de l'ordre teutonique. Il mourut en 1468 et fut marié trois fois : à Froa de Colombier, à Catherine de Menthon et à Guigonne de Boège.
      Georges Ier, seigneur de Blonay, etc., marié à Louise de Compey, puis à Jeanne de Menthon, décéda en 1482.
      Jean IV de Blonay, conseiller du duc de Savoie, époux de Perronnette de Montfalcon, paraît en 1525 comme signataire de la protestation des Etats de Vaud contre les nouvelles doctrines religieuses; il était encore seigneur de Blonay en 1536 lors de la conquête bernoise; son fils François prêta hommage à LL. EE. pour les seigneuries de Blonay, Carrouge et Mézières.
      François de Blonay mourut avant son père. Ses deux fils, Jean-Michel et Jean-François furent ensemble seigneurs de Blonay. Ils paraissent avoir vendu les seigneuries de Vaulruz, Roche, Carrouge et Mézières. Par contre, ils rachetèrent ensemble de Dominique Robin la partie de la seigneurie de Blonay que Marguerite de Blonay (née d'Oron), avait vendue en 1363 au comte de Savoie (St-Légier et La Chiésaz), et qui avait fait partie jusque-là de la châtellenie de Vevey-la-Tour. Ces deux frères avaient épousé deux soeurs; le premier, Jeanne de Joffrey, et le second, Benoîte de Joffrey.
      Gabriel, fils de Jean-Michel de Blonay, ainsi que Jean-François II, Gabriel et Georges, les trois derniers fils de Jean François de Blonay, se partagèrent ensuite, avec le titre de coseigneurs, les terres féodales de Blonay et de St-Légier. Après eux, il en fut de même entre Jean-Daniel, et ses cousins André et Philippe, fils de Georges II. Le premier possédait en outre la baronnie du Châtelard que son père avait acquise dans la discussion de la famille de la Rotta, en 1596. Sa fille aînée, Françoise-Madeleine, épousa Philippe, ci-dessus nommé et lui apporta cette baronnie avec la part de la seigneurie de Blonay.
      De l'union de Philippe et de Françoise-Madeleine naquirent trois filles, dont l'une, Françoise-Violante, épousa Etienne de Tavel et lui remit la baronnie du Châtelard, tandis qu'une seconde, Anne-Marie, apporta à Jacques-François de Joffrey la seigneurie de St-Légier. La seigneurie de Blonay qui comprenait encore les territoires de Tercier et de Cojonnex, se trouva à cette époque entièrement entre les mains d'André de Blonay, dont la descendance continua seule.


Home Page |  What's New |  Most Wanted |  Surnames |  Photos |  Histories |  Documents |  Cemeteries |  Places |  Dates |  Reports |  Sources